Apprendre sur le prototypage

Samantha Slade, à gauche, et Paul Messer, qui travaillent tous deux chez Percolab, ont aidé à animer la séance.

Samantha Slade, à gauche, et Paul Messer, qui travaillent tous deux chez Percolab, ont aidé à animer la séance.

Paul Messer, associé chez Percolab, dirige un exercice de création de prototypes en utilisant la gestion des déchets comme exemple.

Les 16 et 17 février, les équipes de l’académie NouLAB se sont réunies au Centre des arts de la rue Charlotte, à Fredericton, au Nouveau-Brunswick, pour l’atelier très attendu sur la création de prototypes.  Les deux équipes ont lancé le programme de l’académie en octobre dernier et travaillent depuis à définir des problèmes, à modéliser des systèmes, à concevoir des solutions centrées sur les utilisateurs, à créer des scénarios et à établir des paramètres – le tout pour guider la création de leur prototype en soulignant leurs suppositions et leurs hypothèses par rapport à leurs problèmes respectifs.

Ayant un triple objectif, l’atelier visait à aider les équipes à :

  • développer l’état d’esprit nécessaire à la création de prototypes;

  • produire des idées stratégiques pour la création de prototypes;

  • créer des plans de travail pour tester les prototypes au cours du prochain mois.

Pour lancer la séance, les équipes ont présenté le travail réalisé à ce jour. Elles ont ensuite activement et rapidement donné libre cours à leur créativité pour les deux jours intensifs qui allaient suivre. Des récits illustrant la façon dont la création de prototypes est utilisée dans la vie quotidienne ont été échangés. On pourrait, par exemple, tester une disposition donnée des meubles dans la maison et demander la rétroaction de la famille ou des colocataires (les utilisateurs) pour décider si l’agencement est le bon. Au fur et à mesure de la rétroaction reçue, des ajustements sont apportés jusqu’à ce que toutes les personnes concernées soient heureuses du résultat final.

PROCESSUS DE CRÉATION DE PROTOTYPES

La création de prototypes consiste simplement à déterminer un besoin, à choisir une solution possible, à la tester, à obtenir une rétroaction et à raffiner le prototype en se basant sur la rétroaction – il s’agit d’un processus itératif et adaptatif. L’une des principales leçons apprises : s’assurer que la méthode utilisée pour tester un prototype donné évalue le prototype en soi, non pas les utilisateurs. Il est important également de voir l’utilité de la rétroaction négative en en tirant des leçons au lieu de se laisser décourager. Si les utilisateurs donnent une rétroaction négative, il ne faut pas les contester en défendant le prototype. Il faut plutôt poser la question suivante : comment le prototype peut-il mieux répondre aux besoins des utilisateurs?

Enregistrement graphique du processus de création de prototypes par Paul Messer.

Enregistrement graphique du processus de création de prototypes par Paul Messer.

Le premier jour de l’atelier, dans l’après-midi, les étudiants du Programme des étudiants ambassadeurs du Centre Pond-Deshpande (CPD) et du Renaissance College de l’UNB se sont joints aux équipes pour leur donner accès à d’autres sources de créativité, procurant un nouvel éclairage en lançant des idées à développer dans les éventuels prototypes.

L’équipe sur le vieillissement en santé lance des idées avec les étudiants du Renaissance College de l’UNB et Chloe, la fille de l’animateur de NouLAB, Nick Scott. Le groupe représente une variété de groupes d’âge (à partir de l’âge de 9 ans!).

L’équipe sur le vieillissement en santé lance des idées avec les étudiants du Renaissance College de l’UNB et Chloe, la fille de l’animateur de NouLAB, Nick Scott. Le groupe représente une variété de groupes d’âge (à partir de l’âge de 9 ans!).

Explorant différentes parties du Centre des arts de la rue Charlotte au cours de l’après-midi, les équipes ont été encouragées à se servir de l’espace. Utilisant l’improvisation et des blocs Lego pour créer le prototype, les équipes ont exécuté les scénarios en jouant le rôle des personnages mis au point pour l’exercice. Elles ont ensuite rendu compte de ce qu’elles apprenaient de la rétroaction découlant de la création des prototypes.

Bethany Deshpande et Nic Clement exécutent le scénario d’un prototype pour résoudre un conflit d’intérêts.

La journée s’est terminée par un exercice de recherche d’idées destiné à aider les équipes à trouver des idées de prototypes éventuels pour le lendemain. Chaque personne a reçu une feuille de papier blanche à plier en huit et a été invitée à noter une idée sur chaque section, avec une limite de 60 secondes par idée. À la fin des huit minutes, les gens ont examiné leurs idées, choisi les trois meilleures et les ont notées sur des fiches. Ces fiches ont été affichées sur le mur à l’intention du grand groupe, et chaque participant a ensuite choisi ses trois idées préférées.


ÉNONCÉ DE PROBLÈME DE L’ÉQUIPE SUR L’ÉGALITÉ DES SEXES :

Comment pouvons-nous travailler ensemble pour changer la culture du milieu de travail de manière à accroître le nombre de femmes occupant des postes de direction* (*agentes du changement et penseuses de systèmes) au Nouveau-Brunswick.

ÉNONCÉ DE PROBLÈME DE L’ÉQUIPE SUR LE VIEILLISSEMENT EN SANTÉ :

Au fur et à mesure que le paysage démographique évolue, le besoin de collaboration et d’intégration des générations prend une importance accrue. Cependant, les stéréotypes négatifs des personnes âgées et des jeunes nuisent au processus, et les conséquences peuvent être la violence, l’exclusion, la dépression, le suicide et la maladie. Le fait que des groupes sociaux clés n’ont pas, comme par le passé, le niveau de familiarité intensive et personnelle que procurent les contacts et les échanges continus est un obstacle majeur à l’élaboration de points de vue réalistes chez les deux groupes d’âge. Reconnaître que l’âgisme exige un changement d’attitude est dans l’intérêt de tous, y compris les responsables des politiques, les éducateurs, les universitaires, les personnes soignantes, les professionnels, les jeunes, les médias et les aînés. Le secteur éducatif peut être un espace où modifier les points de vue. Les projets intergénérationnels dans un cadre éducatif peuvent contribuer au renforcement de la compréhension, de la compassion et de la collaboration éventuelle entre la communauté des aînés, les élèves et la collectivité dans son ensemble.

PROTOTYPES À TESTER PAR L’ÉQUIPE SUR L’ÉGALITÉ DES SEXES

L’équipe sur l’égalité des sexes propose de tester une évaluation de l’égalité des sexes pour les entreprises afin de les aider à établir une base de référence et d’embaucher les employés en tenant compte de l’égalité des sexes dans leur milieu de travail.

PROTOTYPES À TESTER PAR L’ÉQUIPE SUR LE VIEILLISSEMENT EN SANTÉ 

L’équipe sur le vieillissement en santé travaille à un prototype sur l’apprentissage intergénérationnel avec le système d’écoles publiques.

À venir bientôt : ce que les équipes ont appris grâce à leurs prototypes et comment elles prévoient incorporer la rétroaction!

Amanda Hachey