L'utilité de la recherche de l'utilisateur

C’est une toute nouvelle année! Les résolutions sont abondantes et les communautés ont soif du changement. NouLAB n’y fait pas exception – nous sommes prêts pour l’année à venir. Cette année s’annonce passionnante et riche en événements. 

L’an 2015 était une grande année pour nous; nous avons conçu et lancé le laboratoire, avons réuni des équipes innovatrices et diversifiées d’intervenant et d’intervenantes dans le but d’adresser six des défis les plus pressants du Nouveau-Brunswick, et, enfin, avons organisé nos trois premiers ateliers sur l’encadrement des problèmesla cartographie des systèmes et le prototypage.

Nous sommes très satisfaits du travail entamé par nos équipes de laboratoire en 2015 et nous pensons que l’année à venir sera encore meilleure.

Le 11 janvier, nous avons organisé le premier d’une série d’ateliers de laboratoires de l’année, qui se donneront bimensuellement de janvier à avril. L’atelier du 11 janvier, animé par Vanessa Toye, adjointe au MaRS Solutions Lab, avait pour but de familiariser les équipes de laboratoires aux recherches d’utilisateurs. Ceci était une façon d’en connaître davantage sur un système donné en ayant une compréhension plus étroite des expériences des gens dans celui-ci.

Après une courte présentation des méthodologies des recherches d’utilisateurs, nous avons donné aux participants l’occasion de se pratiquer en se servant d’une variété d’instruments de recherche, notamment :  

Sondages – Employés pour recueillir de l’information, à l’aide d’évaluations basées sur des questions, au sujet de la façon dont les gens pensent et agissent;

Observation participante – Employé dans le cadre d’une recherche qualitative pour établir des relations plus intimes avec un groupe de personnes donné;

Schémas d’empathie – Employés pour mieux comprendre les réactions émotionnelles aux interactions avec les gens, les organisations et les services au sein d’un système;

Schémas du parcours – Employés pour exposer les vrais désirs et déceler les vrais besoins des gens à différentes étapes d’une expérience;  

Types de personnages- Employé pour faire une représentation des types de personnalités, différentes et communes, dans un tel endroit;

Entrevues – Employées dans un cadre conversationnel pour faire sortir les faits ou les positions de la personne interviewée.  

Le but des ateliers était d’aider les participants à comprendre à se servir de certains instruments, selon le type d’information recherché. En bout de ligne, leur objectif est d’aider les équipes de laboratoire à creuser davantage.  

Souvent, les statistiques nous informent de ce qui se passe dans un système. Les données des recherches d’utilisateurs nous en disent davantage au sujet du « qui ». Afin de comprendre les statistiques du « quoi », il importe de comprendre les histoires qui s’y cachent derrière.

Les équipes ont terminé leur journée en définissant les questions qu’elles souhaitent approfondir au sujet de leurs défis. La combinaison des instruments ci-dessus a permis aux équipes de mieux visualiser les étapes à suivre au cours de prochains mois.

Initialement, on se questionnait sur les façons d’adresser les questions les plus pressantes du Nouveau-Brunswick. Les plans ont évolué, et, en 2015, nous avons créé un laboratoire d’innovation sociale. Lors de l’année qui vient de prendre fin, nous avons pris nos premiers pas vers la construction d’un processus de changement plus dynamique. Cette année, nous comptons poursuivre cet élan.

L’année 2016 sera l’année où notre équipe passera à l’action. Nous espérons que vous restiez avec nous pour voir NouLAB faire un bond vers le changement!

Jake Wildman-Sisk